Essais de conformité

Une évaluation en toute impartialité

Essais de comportement au feu


Nous vous proposons des essais en phase de développement de vos produits ou en phase d’exploitation :

  • Concepteur de produits ou d'équipements vous devez intégrer le risque d'incendie ou d'explosion en phase de développement
  • Responsable sécurité, vous vous interrogez sur le comportement au feu de certains matériels en phase d'exploitation.


Nous apportons une réponse appropriée à votre besoin :
 
  • Par la mise en œuvre d'essais de comportement au feu conformément aux référentiels en vigueur
  • Par la réalisation de tests selon votre protocole d'essais

Exemples d’essais

  • Couvertures isolantes en bac acier
Lorsque le classement Co2 de la toiture ne peut être réalisé d'office, du fait, par exemple, d'un pouvoir calorifique supérieur à la valeur requise dans le document D14, le document D14 laisse la possibilité de réaliser un essai de classement en grandeur réelle.
Nous instrumentons une  maquette d'essai à l'aide de 17 thermocouples. Lorsque la toiture satisfait à l'issue de l'essai aux critères du document D14, alors le classement Co2 peut être obtenu.
 
  • Equipements aéronautiques
Des standards ont été développés afin de garantir un certain niveau de tenue au feu des matériaux utilisés dans les aéronefs. Dans ce cadre nous réalisons les essais suivants :
-    Tenue au feu des matériaux selon les normes FAR / JAR 25 Annexe F et RTCA / DO-160E section 26
-    Tenue au feu des équipements embarqués dans les zones désignées "zone de feu" selon la norme ISO 2685.
 
  • Essais sur coffres-forts
Les constructeurs de coffres-forts développent et conçoivent des coffres-forts permettant de résister au vandalisme et notamment aux attaques à l’explosif solide ou gazeux.
Nous réalisons des essais  permettant le classement EX ou GAS, dans le respect de la norme européenne EN 1143-1.
-    Essais « EX » : Mise en œuvre d’une charge explosive (Pentrite) au centre du volume interne du coffre-fort puis attaque post-explosion aux outils.
-    Essais « GAS » : Mise en œuvre d’une charge explosive (Mélange inflammable gazeux composé d’oxygène et d’acétylène) au centre du volume interne du coffre-fort puis attaque post-explosion aux outils.
  
  • Essais de résistance au feu des clapets et volets de désenfumage
Quel que soit le mode d’utilisation d’un volet de désenfumage, nous testons sa résistance au feu :
-    Volet intégré à une paroi horizontale (application type plancher) ou verticale (application type murale), d’un four cubique de 27 m3, 3mx3mx3m maximum.
-    Volet monté sur un conduit de ventilation
Volet de désenfumage monocompartiment
-    Essai d’étanchéité selon l’EN 1751 sur le plus petit et le plus grand volet
-    Essai de cyclage sur le plus grand clapet
-    Essai à température élevée sur le plus grand clapet : test préliminaire de l’étanchéité à température ambiante. Puis, suivi de la courbe de montée en température normalisée jusqu’à un palier défini avant l’essai.
Volet de désenfumage multicompartiment
1) Classification « HOT » avec volet initialement ouvert
-    Essai d’étanchéité puis de résistance au feu selon l’EN 1366-2
-    Essai à température de veille pendant 72h (déclencheur dans une enceinte isolée)
-    Essai HOT 400/30
2) Sur la face d’une structure de compartiment avec volet initialement ouvert ou fermé.
-    Essai d’étanchéité selon l’EN 1751 sur le plus petit et le plus grand volet
-    Essai de cyclage sur le plus grand clapet
-    Essai d’étanchéité et de résistance au feu selon l’EN1366-2
3) A la surface d’un conduit vertical ou horizontal
-    Essai identique à celui concernant les volets monocompartiments


Magazine"Face au risque" Listes Listes