Réduire la vulnérabilité incendie à l'aide d'un plan de traitement

Ref : RETRA visuel-in-ma

Objectifs

Construire et proposer une stratégie opérationnelle de réduction de la gravité du risque et établir des recommandations
  • Élaborer une stratégie de maîtrise du risque en phase avec les enjeux de l’entreprise.
  • Structurer un plan de traitement répondant au besoin de réduction du risque pour l’entreprise.
  • Proposer des recommandations de solutions efficaces, adaptées à la hiérarchisation des risques et soutenables par l’établissement.
Mettre en œuvre le plan de traitement de la gravité du risque d’incendie et d’explosion
  • Acquérir les notions d’évitement, de ségrégation, de duplication.
  • Réaliser une étude optimisée des besoins d’extinction compte tenu des scénarii de départ de feu.
  • Être capable d’optimiser et de mettre en place, lors d’un projet bâtimentaire, les principes de compartimentage et de prévention.
  • Chiffrer la réduction de la vulnérabilité (budgets, ration d’efficacité des moyens de protection, influence sur les sinistres maximums possibles/sinistres raisonnablement escomptables).
  • Évaluer l’impact de ce plan de traitement en termes de réduction de la vulnérabilité vis-à-vis du risque d’incendie et d’explosion.
Les travaux dirigés aboutissent à la constitution d’un plan de traitement intégrant le compartimentage des éléments névralgiques et l’optimisation de leurs moyens de protection dans le cadre de l’étude de cas et à l’évaluation de son impact en termes de réduction de la vulnérabilité (optimisation des flux, choix des référentiels techniques, etc.).

Contenu de la formation

Plan de traitement – Évitement, ségrégation des risques
  • Évaluation des flux et des contraintes.
  • Identification des possibilités de compartimentage.
  • Adaptation du principe aux conditions d’exploitation et réglementaires.
  • Notion de SMP et de SRE.
  • Chiffrer la réduction de la vulnérabilité (influence sur le SMP).
  • Chiffrer le coût du compartimentage.
  • Évaluation du radio coût / efficacité.
  • Le compartimentage est inscrit dans le cadre d’une opération de construction (acteurs, marchés, responsabilités, etc.).
Travaux dirigés - Étude de cas
Plan de traitement – Extinction
  • Évaluation des critères et limites d’efficacité.
  • Constitution d’un cahier des charges « extinction ».
  • Chiffrer le coût des équipements de protection.
  • Chiffrer la réduction de vulnérabilité (SMP/SRE).
Travaux dirigés - Étude de cas

Remarque

Cette formation constitue un module du cycle supérieur incendie (CS INSSI).

Profil

Ingénieurs, techniciens et conseillers de sécurité générale dans les entreprises ou les collectivités, ou dans les cabinets de courtage, les compagnies d'assurances, les organismes de contrôle, exerçant comme managers ou gestionnaires de risques, préventeurs, consultants, juristes, auditeurs, contrôleurs internes, membres des comités d'audit et des risques.
Les candidats doivent être titulaires d'un diplôme de niveau bac+3 ou d'un titre de niveau 2 (ou expérience équivalente), avoir une bonne connaissance de l’entreprise et de son organisation avec 5 ans au moins d'expérience professionnelle ; connaître la méthode et maîtriser les outils du diagnostic de risques d’incendie et d’explosion.

Contrôle de connaissances

Pour les personnes suivant les cycles supérieurs, un contrôle continu est prévu à l’issue de ce module. Ce contrôle continu participe à la validation de leur cursus et de l’agrément pour les cycles supérieurs.
Magazine"Face au risque" ListesA2P ListesAPSAD