Conseil et assistance technique
Faire avancer vos projets

Retour d'expérience SAMB : une culture de sécurité au travail ambitieuse qui positionne les collaborateurs au cœur du dispositif.


Contexte et enjeux 

SAMB est une manufacture spécialisée dans la maroquinerie qui travaille pour les grandes maisons françaises, à la fois en leur proposant des modèles, en travaillant sur la faisabilité des modèles des créateurs et l'industrialisation du processus de production. Elle regroupe quelques centaines d’artisans - maroquiniers, avec une population stable et assez féminine. 
La manufacture revendique une excellence dans le travail, appliquée au quotidien : quelle que soit la difficulté à produire les modèles des créateurs, les collaborateurs mettent en œuvre leur savoir-faire, leur expertise et leur ingéniosité pour trouver des solutions aux défis techniques qui se présentent.
      

   

Objectifs de SAMB 

En matière de sécurité, SAMB vise aussi cette excellence au travers d'une culture partagée sur les  5 entités  qui composent l’entreprise.
 
« Notre métier est essentiel dans nos vies, la sécurité est primordiale pour notre bien-être. »
 
C'est la raison pour laquelle son Directeur Général, M. Sylvestre souhaitait être accompagné, dans une démarche inscrite dans la durée : « le chemin est plus important que le but », telle est la philosophie de la manufacture, dont certains savoir-faire sont ancestraux sans empêcher la modernité.
La  manufacture a déjà engagé un certain nombre d'actions de sensibilisation sur la santé sécurité au travail.
Le document unique, appréhendé comme un document de travail, fil rouge de la démarche restait à établir. Il devait servir de support pour améliorer la culture sécurité de l'entreprise. Outre l’obligation réglementaire, le choix de la manufacture a été d’avoir le support d’un expert sécurité de CNPP, un œil externe pour accompagner tous les salariés dans un but d’éducation autour de la sécurité.
La politique sécurité voulue par l’entreprise se décompose en 3 étapes :
  • 1ere étape : évaluation des risques professionnels
  • 2e étape : en fonction des résultats de l’évaluation, élaboration d’un plan d’action
  • 3e étape : sensibilisation et formation du personnel à la politique de sécurité
 
 

Évaluation des risques professionnels 

 
En 2018, pour mener à bien cette évaluation, notre consultant s’est appuyé sur la méthode DIDERO, méthode d’évaluation des risques professionnels développée par CNPP.
La mission commence par des séquences de travail sur site, pour :
  • partager la méthodologie à appliquer et recueillir les informations sur les moyens de maîtrise génériques en place dans l’entreprise,
  • valider le découpage fonctionnel (unités ; opérations) à adopter pour le site afin d’associer les situations dangereuses au plus proche des situations de travail concrètes et collecter l’ensemble des données nécessaires à l’évaluation des risques,
  • observer les activités et échanger avec les collaborateurs pour appréhender les situations de travail, identifier les sources de danger et recueillir les données nécessaires à l’évaluation des risques, comme par exemple : matériel, outillage, charges manutentionnées, agents chimiques, nuisances sonores et moyens de maîtrise à disposition (EPI, formations sécurité, habilitations, procédures / modes opératoires sécurité).
À l’issue de cette étape, notre consultant a rédigé et remis à SAMB une analyse des risques dans laquelle les risques sont caractérisés par :
  • une probabilité d’occurrence,
  • une gravité,
  • des facteurs pénalisants,
  • des mesures de prévention et de protection existantes.
Ils sont ensuite hiérarchisés en fonction de leur significativité ce qui permet de décliner des priorités d’action.
 

Actions de maîtrise des risques mises en œuvre par SAMB 

    
La démarche mise en œuvre vise à faire de chacun un acteur de la sécurité, en étant capable d’identifier les sources de danger et de remonter une information du terrain. La sensibilisation permet à chacun d’être source de proposition vis-à-vis des situations dangereuses détectées.
      

La formation du CSE, des responsables d’atelier et  techniciens de maintenance  

Objectifs :

Sensibiliser tous les responsables et le CSE aux mêmes principes de prévention qui deviendront un sujet de réflexion commun, permet d’avancer ensemble vers des pratiques homogènes et un niveau de sécurité équivalent.
Cette formation a permis aux participants de développer leur aptitude à :
  • déceler et évaluer les risques professionnels,
  • analyser les conditions de travail,
  • s’initier aux méthodes de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail,
  • mettre en œuvre les moyens de prévention.

Programme :

Piloté par le responsable de la filière de formation HSE de CNPP, le programme pédagogique a été élaboré en concertation avec les dirigeants de SAMB et le consultant qui a mené l’évaluation des risques professionnels.
Les modules suivants ont été réalisés :
  • Les 9 principes de prévention comme outil de travail
        de manière à positionner les démarches qui étaient ou allaient être mises en œuvre dans le cadre général de la prévention.
   
  • Les principaux risques professionnels
         en commençant par les risques les plus répandus et les plus significatifs dans l’entreprise : risques mécaniques, risques chimiques, incendie explosion.
   
  • Les accidents du travail et leur analyse
         après avoir défini l’accident du travail et ses caractéristiques, il s’agissait de réaliser une initiation à l’analyse des accidents par l’arbre des causes, tout en insistant sur l’intérêt de prendre en compte le retour d’expérience comme facteur d’enrichissement des connaissances, outre l’intérêt de réaliser en commun une analyse.
  
  • Sensibilisation à l’ergonomie au poste de travail
         pour mieux appréhender les solutions qui peuvent permettre de réduire les contraintes posturales au poste de travail.
    
Ces modules de formation constituent une première étape. À terme les encadrants et le CSE pourront être amenés à suivre des formations sur d’autres risques si l’évaluation des risques en révèle le besoin.
      
  

La sensibilisation aux gestes et postures pour les maroquiniers

Les encadrants et le CSE lors de la formation qui leur était destinée, ont identifié un besoin de formation pour les maroquiniers des ateliers de fabrication occupant un poste de travail où sont effectués des gestes manuels et/ou ayant des postures contraignantes qui peuvent générer des troubles musculo-squelettiques. 

Objectifs :

Être capable d'adopter les positions correctes lors de manutentions manuelles.
     

Programme :

Des modules de 2 heures ont commencé en octobre 2019. Ces courtes sessions permettent de mobiliser peu de temps les salariés et de former toutes les équipes concernées par ce risque.
Ils comportent une partie théorique consacrée au cadre réglementaire, notions d’anatomie, de physiologie, et de pathologie, à l’ergonomie au poste de travail, au principe de sécurité physique et d’économie d’effort.
Ensuite, vient la mise en application des principes de base de l’ergonomie sur un poste de travail dédié qui passe notamment par le levage ou la manipulation de charges.                            
 
   

Audit des actions de maîtrise des risques et mise à jour de l’évaluation des risques professionnels

 

Objectifs :

Après l’évaluation de ses risques professionnels en 2018, un certain nombre d’actions de maîtrise des risques a été mis en place.
SAMB a donc souhaité au 2e semestre de 2019 que CNPP fasse un audit des actions en place dans l’entreprise et mette à jour le document unique en fonction des conclusions de cet audit.
 
 

Déroulement de la mission :

Avant sa venue sur site, le consultant CNPP a pris connaissance, des différentes actions et modifications mises en œuvre par SAMB depuis 2018.
Ensuite, 2 journées sur site ont permis :
  • de valider les éléments de maîtrise retenus vis-à-vis de la source de dangers et de l’exposition considérée, de vérifier la décote de la note de risque,
  • de vérifier, par échantillonnage, la bonne retranscription de l’évaluation des risques de 2018 dans l’outil utilisé par SAMB,
  • de vérifier sur le terrain les unités de travail et opérations impactées et de valider les expositions dont il conviendra de mettre à jour la cotation et les commentaires,
  • de réaliser avec le service HSE de SAMB l’analyse des risques d’opérations nouvelles ou d’opérations ayant fait l’objet de modifications substantielles.
Ainsi l’ensemble des 217 expositions listées dans l’évaluation des risques 2018 ont été balayées.
L’évaluation des risques professionnels a ensuite été mise à jour par notre consultant et transmise à SAMB, pour que de nouvelles actions soient planifiées dans un esprit d’amélioration continue : il est indéniable que des progrès ont été réalisés de façon générale sur les conditions de travail en général depuis la première version du document unique, et nul doute, que les axes identifiés seront pris en charge pour être améliorés.
     

Conclusion 

L’humain est placé au centre des valeurs et de la politique de l’entreprise. Le savoir-faire des collaborateurs est la richesse de l’entreprise et permet de fabriquer des produits répondant aux exigences des maisons de luxe.
Portées par cette culture de l’excellence, favorables aux échanges et à la transparence, les équipes de SAMB ont permis de mettre en œuvre une politique de sécurité et santé au travail partagée par tous. L’entreprise s’engage pour les années à venir à poursuivre cette démarche avec un expert externe tel que CNPP. 

Dans la même rubrique :


Retour vers la page "Évaluation et gestion des risques professionnels"
Magazine"Face au risque" ListesA2P ListesAPSAD