Etude et expérimentation
L'expertise au service de la performance

Essais sous hottes calorimétriques


La sécurité incendie amène souvent les responsables à chercher à déterminer la puissance dégagée par le feu.

Nous disposons de 2 hottes calorimétriques permettant de caractériser la combustion d’équipements et de matériel de grande dimensions (par exemple véhicules), de stockage de produits finis ou de matières premières, en « freeburn » ou sous arrosage (sprinkleurs). 

Les essais peuvent être réalisés en combustion libre (simulation du démarrage du feu) et en combustion forcée (simulation de la combustion de l'élément en phase d'incendie).
La puissance du feu est déterminée à partir de l'oxygène consommé (méthode de Thornton) ou à partir de la perte de masse mesurée en continu (jusqu’à 15 MW).
  
Hottes calorimétriques
  

Des mesures complémentaires peuvent être mises en place :

  • Mesure du rayonnement thermique reçu à distance.
  • Mesure de températures.
  • Caractérisation de la composition des fumées : CO, CO2, NOx, HCl, HBr, HF, COV, HAP, formaldéhyde, acroléine, PCB, dioxines, furannes.
  • Mesure de l'opacité des fumées.
La problématique de l'extinction à l'eau : composition des eaux d'extinction et composition des fumées en phase d'extinction peut également être étudiée expérimentalement par nos équipes.
 
Ces moyens d’essais sont également utilisés dans le cadre de la méthode FLUMILOG (caractérisation de la combustion d'une palette unitaire pour le calcul des distances d'effets thermiques sur des entrepôts entiers). Nous pouvons par ailleurs démontrer le caractère non combustible pour le classement ICPE en 1510 d'une palette, comme indiqué dans le chapitre 3 de la note de doctrine générale N°BRTICP/2011-331/AL-PB du 28/11/11 relative au classement des stockages associés à certaines activités de production alimentaire. 
Hottes calorimétriques

Dans la même rubrique :


Retour vers la page "Comportement au feu"
Magazine"Face au risque" ListesA2P ListesAPSAD